Sélectionner une page

Mot du fondateur

j’ai passé la majeure partie de ma vie à l’extérieur du québec.

À 21 ans, j’ai fait du stop de Drummondville à Banff pour apprendre l’anglais, puis je suis allé au Costa Rica pour apprendre l’espagnol. Quand je suis devenu trilingue, je suis devenu agent de bord et j’ai fait avancer rapidement ma découverte du monde! Mais c’était l’Asie qui gouvernait mes rêves – Bruce Lee, les Shoguns, les arts martiaux. Je me suis ensuite dirigé vers Taiwan, puis vers Shanghai et maintenant vers Hong Kong.

En 2009, après 15 ans de développement de ma carrière loin de la patrie, j’ai ressenti le besoin de créer Quebecois.Shanghai.

Pendant mon séjour à l’étranger, je suis arrivé à la conclusion que les Québécois se retrouvaient souvent dans des cercles d’expatriés parlant anglais. J’ai souvent rencontré des Québécois, mais c’était surtout à cause de la chance. Beaucoup d’autres expats communauté a reçu les avantages des associations ou lieux de rencontre typiques (pubs irlandais par exemple). Nous, les Québécois, n’avons pas eu ces occasions qui nous ont permis de nous rassembler en tant que communauté et de tisser des liens.

Durant les premières années du Québecois. Shanghai, je me suis organisé seul d’abord, puis avec l’aide d’amis, des rencontres amicales. Chaque 24 juin, nous avons célébré la Fête nationale du Québec. En 2010, lors de l’Exposition universelle de Shanghai, de nombreux Québécois qui travaillaient au Pavillon du Canada ou à l’Espace Montréal s’étaient joints à nous et certains ont été d’un grand soutien. Ensuite, nous avons préparé notre premier énoncé de mission.

Puis, en 2014, un Québécois de notre nouveau réseau, Dominic Granito, a proposé de construire une plate-forme Web. Je veux le nommer comme il a été une inspiration décisive. J’ai alors accepté d’investir mes énergies et mes ressources dans ce projet qui allait devenir un tout nouveau Quebecois.Shanghai.

Cette nouvelle impulsion pour les Québécois. Shanghai nous persuada de mettre en place un véritable comité d’organisation. J’ai rassemblé mes collaborateurs passés, auxquels s’ajoutèrent de nouveaux. Notre comité regroupe maintenant 8 membres, tous issus du Québec et actifs dans divers domaines tels que: Architecture, droit, arts, affaires, nouvelles technologies … C’est une équipe énergique qui reflète les compétences et l’esprit d’entreprise des Québécois à l’étranger.

Ma vision de la plateforme québécoise de Shanghai est de donner la première rangée aux femmes et aux hommes québécois vivant à l’étranger. Son but est simple et accueillant.

Nos événements permettent aux Québécois de développer l’amitié et les alliances. Le site Web est donc l’ancrage de la communauté ainsi que le pont avec lequel nous communiquons avec la province de Québec.

En fin de compte, mon rêve est d’inspirer les femmes et les hommes du Québec à suivre cette voie de remerciements et de soutien mutuel.

Bienvenue à Quebecois.Shanghai! Cette plate-forme est à vous!

Éric Gagnon,
27 octobre 2014

***

Je tiens à remercier chaleureusement mes collaborateurs qui, dès le début ou plus récemment, ont aidé à poser les bases du Québec. Shanghai: Yves Nadon, Louis Dussault, Patrick Alleyn, Julien Saint-Georges, Sonia Labranche, Jérôme Blanchet, Dominic Granito, Mathieu Cormier, Marie-Chantal Caron, Marc Fecteau, Yannick Brooks and Jean-Philippe Garand.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Contactez-nous

Il nous fait plaisir de recevoir des questions et des suggestions.

En savoir plus

Devenez membre

Il nous fera un grand plaisir de faire vous accueillir et faire votre connaissance.

En savoir plus

CONTACTEZ-NOUS !

Il nous fait plaisir de recevoir des questions et des suggestions.